• Advertisement

Lettre ouveerte à Bob Wetenhall

Forum de discussion des Alouettes. Alouettes discussion forum.

Lettre ouveerte à Bob Wetenhall

Postby LeStaf » 17 Oct 2017 09:02

... 2015.

Voici la lettre ouverte que j'écrivais à Bob Wetenhall le 6 octobre 2015. Je ne pensais pas qu'elle serait autant d'actualité 2 ans plus tard. :kod:

"Cher Monsieur Wettenhall,

Dans un premier temps, je dois souligner ma reconnaissance à l'appui constant que vous avez donné à cette équipe de football qui est la vôtre, et aussi un peu la nôtre également. Je sais que cette aventure en est une du coeur beaucoup plus qu'une d'affaires, et votre loyauté envers cette équipe et la ville de Montréal est exemplaire et appréciée.

Il demeure que depuis le départ de Marc Trestman à la barre des Alouettes, et l'exode de ses entraîneurs qui a eu cours dans son sillon, cette équipe n'a pas été l'ombre de ce qu'elle avait eu l'habitude de nous livrer comme qualité de football. Il est vrai que cette descente aux enfers a aussi coïncidé avec le KO final à Anthony Cavillo et nous savons bien qu'on ne peut remplacer une légende du jour au lendemain, surtout à un poste aussi névralgique que celui de quart-arrière. Cette patience, je l'ai eue depuis ce temps. Mais voilà, cette patience commence à s'estomper.

Il y a eu un scénario boîteux qui s'est déroulé sous nos yeux de supporteurs depuis cette fin de saison 2012, où la direction de l'équipe est partie sur la dérive. Nous savons que Jim Popp et Marc Trestman avaient des ambitions vers le sud de notre frontière, ambitions confirmées dans la clause du dernier contrat de Trestman qui lui permettait de mettre fin à son contrat s'il avait une offre venant d'une équipe de la NFL, et les opportunités que Jim Popp avait de se tailler une place dans la ligue aux gros sous. Rétrospectivement, on peut conclure que cette situation contre-nature a fait très mal aux Alouettes, surtout du point de vue de l'organisation. Elle a fait que cette équipe s'est retrouvée avec des entraîneurs offensifs incompétents pour performer dans cette ligue et a forcé les carnavals auxquels nous avons assisté depuis ce temps. Les sagas des saisons 2013, 2014 et maintenant 2015 ont été et demeurent des épisodes déplorables qui témoignent d'une organisation qui peine à se relever d'une chute brutale.

Comme supporteurs, et malgré toute l'appréciation que nous avons pour le support que vous y apportez, il commence à être pénible d'encourager cette organisation dysfonctionelle. Nous pouvons maintenant comprendre des embauches de Lewis et Stamps que les Alouettes n'attiraient pas les meilleurs receveurs disponibles parce qu'ils n'avaient pas un quart capable de les mettre en valeur. La saison 2014 a été réchappée non pas par Tom Higgins mais par Noel Thorpe et Jeff Garcia. Higgins n'aura fait qu'en profiter. Comme l'homme d'honneur que vous êtes, vous avez honoré votre parole en renouvelant son contrat après que les Alouettes eurent obtenu une partie d'après-saison à Montréal. Mais la réalité de ce que Higgins ne pouvait apporter aux Alouettes a vite rattrapé l'équipe en 2015 et a forcé la main à d'autres changements.

Je crois qu'une réflexion profonde doit avoir lieu au sein de votre organisation. Un sérieux coup de barre doit être donné afin d'éviter que les années fiasco ne se cumulent. Les supporteurs ont eu de la patience toutes ces années, mais à Montréal, un moment donné, il faut que la tendance soit vers l'amélioration. Il va falloir qu'un surcroît de rigueur transpire des décision de cette organisation pour que les supporteurs cessent de douter. Il va falloir que votre organisation retrouve sa compétence qui était exceptionnelle au niveau du dépistage, spécialement aux États-Unis. Il va falloir que votre organisation cesse de donner à ses dirigeants de pouvoir caresser l'ambition de carrières dans la NFL pendant la durée de leur contrat avec les Alouettes. Il va falloir que l'engagement de tous envers l'équipe soit intégral et que les résultats sur le terrain soient le témoignage de cet engagement. Il va falloir que l'organisation cesse de nommer à certaines fonctions des personnes qui ne sont pas prêtes à y performer. Il va falloir que cette organisation montre qu'elle a des plans à long terme pour l'évolution de son équipe de joueurs, que la relève se prépare à toutes les positions pendant que l'équipe partante est sur le terrain. Il va falloir que cette organisation retrouve sa cohérence, sa constance, sa qualité et sa fierté.

Il y a encore beaucoup de talent autour duquel bâtir dans cette équipe. Mais il semble qu'au fil des débandades, elle a perdu sa fierté, sa confiance et sa détermination. C'est le genre de chose qui ne se retrouve pas de bas en haut, mais de haut en bas. Pour y arriver, il semble évident que de sérieuse remises en questions devront être faites à tous les niveaux. Malgré toute l'admiration que nous avons pu avoir pour les acteurs des succès passés des Alouettes, les supporteurs que nous sommes endosseront plus difficilement une organisation qui semble davantage dirigée par ses relations affectives que par sa constante détermination de mettre sur le terrain une équipe qui peut aspirer à gagner la Coupe Grey à chaque année. Il faut que la rigueur dans la prise de décision revienne le caractère dominant de cette organisation. Qu'on prenne les bonnes décisions, qu'on fasse les bonnes embauches, et qu'on le fasse pour les bonnes raisons. C'est de cette façon que l'organisation va retrouver sa crédibilité et qu'elle pourra attirer de nouveau les meilleurs éléments.

Je comprends bien que ceci est plus facile à dire par nous supporteurs qu'à faire à votre équipe comme organisation. Les supporteurs ont relativement gardé la foi jusqu'à maintenant, mais celle-ci est très près de l'effritement accéléré. Votre organisation doit prendre conscience de ce fait pour tout réévaluer dans cette fin de saison catastrophique. Il va falloir que les Alouettes réussissent à mener ce coup de barre avant même la fin de la saison, afin d'être aux premières loges pour les candidats les plus intéressants pour renouveler le personnel d'entraîneurs, améliorer le système de dépistage et ultimement, renforcer le personnel de joueurs. Les supporteurs ne suivront plus cette équipe si elle se contente toujours des restants.

Pour appeler un chat un chat, voici mes constatations personnelles qui pourront être vues comme l'impression d'un supporteur qui suit l'équipe de près depuis des lunes, mais qui n'est évidemment pas dans le secret des dieux.

1. l'équipe de dépistage a des carences dans l'évaluation du talent de joueurs offensifs, particulièrement les receveurs;
2. l'équipe de dépistage a des carences dans l'évaluation du talent des joueurs de ligne défensive, en ce qu'elle n'arrive pas à trouver des joueurs qui sont réellement dominants à leur position, particulièrement au centre de la ligne;
3. l'équipe de dépistage a des carences dans l'évaluation des quarts-arrières, lorsqu'on compare les jeunes quarts des Alouettes à ceux de plusieurs autres équipes;
4. l'organisation n'arrive pas à amener ou garder des entraîneurs offensifs de premier plan, en ce qu'actuellement, seul Kris Sweet semble faire partie de cette catégorie (malgré toute l'estime que j'ai pour les autres entraîneurs de cette unité);
5. l'organisation n'arrive pas à intéresser les meilleurs candidats pour le poste d'entraîneur-chef, et il faut se demander si le fait que 2 entraîneurs-chefs se soient faits successivement congédier en cours de saison n'a pas eu pour effet de diminuer l'intérêts de ces candidats pour combler ce poste à Montréal;
6. l'organisation a perdu beaucoup de place dans le paysage médiatique depuis le départ de Larry Smith et il faudra remettre en question les stratégies de relations publiques, notamment la visibilité des Alouettes en région;
7. Jim Popp n'est pas un entraîneur-chef, mais un vice-président et directeur-général, de sorte que tout le temps qu'il consacre à diriger l'équipe sur le terrain prive l'équipe de l'endroit où il est le meilleur;
8. Ryan Dinwiddie et Anthony Calvillo n'ont pas assez de métier dans le corps pour être coordonnateurs.

Ce sont les impressions qui ressortent de ces dernières saisons difficiles et j'espère qu'elles sauront susciter l'examen de conscience qu'il faut pour relancer cette équipe à long terme, qu'elle rnoue avec le succès et qu'elle se remette sur pieds en prenant des décisions de personnel rigoureuses, suivant de bonnes évaluations de la situation. Je crois toujours que cette équipe est capable de remettre le cap sur la victoire, mais pour y arriver, elle devra montrer la rigueur qu'il faut et la détermination d'accomplir ce revirement avec succès.

Je vous prie d'accepter, Cher Monsieur Wettenhall, l'expression de ma plus haute considération."
Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
LeStaf
Joueur Etoiles - All-Star
 
Posts: 1028
Joined: 30 Aug 2010 15:15

Advertisement

Return to Alouettes Forum

Who is online

Registered users: Baidu [Spider]

`
cron