• Advertisement

Permière journée du camp d'entraînement 2016

Forum de discussion des Alouettes. Alouettes discussion forum.

Permière journée du camp d'entraînement 2016

Postby LeStaf » 30 May 2016 15:52

Le moment est encore très récent, mais il est certain que je vais oublier quelques éléments de cette journée. Aux intéressés, ne m'en veuillez pas, ce ne sera pas volontaire.

La journée a commencé avec la surprise de constater que l'entraînement était à 14h00 plutôt que de débute le matin, comme c'était le cas habituellement. Qu'à cela ne tienne, l'occasion était parfaite pour aller prendre une crème glacée à la Laiterie Coaticook et revenir en masse à temps pour l'entrainement. Les temps de saluer André Bolduc qui se rendait à la salle d'entraînement, nous avons bien profité de cet aller-retour.

En arrivant de nouveau sur le campus, j'ai apperçu Bear Woods qui marchait avec Nicolas Boulay. Salutations d'usage, les deux semblent bons copains.

On s'est donc dirigés vers le stade Coulter où les Barons du Séminaire de Sherbrooke ont goûté à la médecine des Commandeurs de Lévis, au grand plaisir de mon aîné qui a toujours détesté l'avantage que les Barons avaient auprès des arbitres de leur circuit alors qu'il y jouait. Délaissant les Barons et Commandeurs, j'ai promené mon chien plus près de l'entrée du complexe sportif pour saluer quelques Alouettes qui arrivaient au bureau. Parmi eux, Cash, Bowman, Eslworth, Blake que je n'avais pas reconnu, et d'autres qui n'était pas avec l'équipe l'an dernier. Je suis ensuite retourné dans les gradins où j’ai pu demander à Deslauriers s’il aiment ses nouvelles fonctions. Le grand Éric se plait à apprendre cette partie du métier et sera envoyé cet été à ratisser les Etats-Unis pour voir des joueurs à l’œuvre et faire rapport de ses observations. Mon fils lui a dit qu’il était béni. Il serait payé pour aller voir et analyser des parties de football. Le jovial Éric a apprécié. On ne pourra jamais trouver à redire sur sa bonne humeur et sa sociabilité. Vraiment un chic type!
Pendant les étirements du début de l'entraînement, j'ai profité de l'occasion pour jaser avec Luc Brodeur-Jourdain et lui faire signer mon chandail #58 à son nom. Luc sera de nouveau papa dans quelques mois. Sa réhabilitation va bien. Il peut courir mais il ne peut pas encaisser encore de coups. Il a fait quelques courses avec Crompton, que ce dernier n'a pas gagnées aisément. Luc est manifestement toujours en bonne forme et garde le moral en attendant de pouvoir chausser ses crampons de nouveau. Une discussion qu'il a eue avec d'autres partisans m'a fait comprendre que Picard n'est pas un joueur "apprécié" de ses adversaires. On se fout pas mal de ce que les adversaires pensent de Picard, mais il serait bon que Picard ne se fasse pas d’ennemis au sein même de l’équipe. Ce n’est jamais bon pour développer une équipe gagnante. Luc a effectué quelques courses avec Crompton, mais rien de plus. Il se concentre sur sa rémission.

Avant le début de l’entraînement, on a pu jaser un peu avec Billy Parker. Lors du dernier match de la saison dernière, je lui avais fait signer le chandail à son nom en lui disant que c’était pour un de ses plus grands supporteurs, mon fils. Il donc été content de voir qu’il y était avec ce chandail qu’il avait signé dans le dépit de la fin de la pire saison des Alouettes depuis leur retour à Montréal. Parker est un gars humble et réservé, mais il fait bon contact avec les gens. Il semblait en grande forme, comme toujours. On a aussi eu l’occasion de saluer plusieurs joueurs rapidement. J’ai souhaité un cordial « Bienvenue à la maison ! » à Carter, des salutations aussi à Bowman et Cash, Sutton, Rutley, Ellis.
Alors que les joueurs faisaient leurs étirements, j’ai remarqué un gars qui faisait ses étirements seul, sans uniforme. Je lui ai donc demandé qui il était. C’était Jonathon Rumph. Il ne fait pas partie de l’alignement ce qui fait qu’il n’a pas participé à l’entraînement. Mais il est manifestement dans le giron de l’équipe et peut-être se joindra-t-il plus tard durant le camp d’entraînement.

Lorsque les entraînements ont commencé, je ne suis surtout concentré à observer les quarts-arrières, les receveurs par voie de conséquence, les demis-défensifs et la position de garde à gauche.
Les unités ont d’abord été réparties sur le terrain. Vu des estrades, les joueurs de ligne offensive se sont installés dans la zone de buts du côté droit, les quarts-arrière dans la zone droite, les receveurs au milieu et la défensive à gauche avec Bédard et Bede.

J’ai donc porté mon attention sur les quarts-arrières. Les plus préparés semblaient dans l’ordre Glenn, Cato, Adams, Bridge, Boyd, Djan, Burko et Underdahl. Après le réchauffement, les quarts-arrières ont pratiqué des tracés avec les receveurs. Les plus précis selon moi ont été Glenn, Cato, Bridge, Adams, Boyd, Djan, Burko et Uderdahl. Carter a commencé avec nonchalance mais s’est concentré par la suite.

Sont ensuite venues les confrontations à un contre un. Les quarts les plus précis ont été dans l’ordre Glenn, Cato, Bridge, Adams, Boyd, Djan, Burko et Underdahl. Les meilleures couvertures des demis défensifs sont venues de Parker, du petit nouveau #2, d’Ellis et de Lue. White a un peu peiné mais il était confronté à Carter, Green et Stafford, principalement. Louks m’a vraiment impressionné. Il a gagné nombre de batailles. Ses feintes sont plus efficaces que celles de Stafford et c’est peut-être celui qui s’est retrouvé démarqué le plus souvent dans ses confrontations. Il a de bonnes mains et une bonne vitesse. On a vu quelques remises ratées (Bridge étant celui qui en a hérité le plus). Je n’ai pas vu qui à part Picard pratiquait les remises, mais c’est ce dernier qui en a ratées le plus. À deux occasions, j’ai vu Adams poser des questions à Cato et celui-ci lui a répondu sans hésitation. Les deux semblent bien s’entendre. En fait, tous les quarts semblent bien s’accorder.

Pendant la pause, j’ai pu m’entretenir avec Pierre Vercheval. Je lui ai fait part de mon impression à l’effet que l’attaque des Alouettes semblait bien en avance sur celle de l’année dernière. Il a abondé dans le même sens, particulièrement au niveau du synchronisme entre les quarts-arrières et les receveurs. J’en ai aussi profité pour demander à Rutley s’il avait pris du muscle dans le haut du corps. Il m’a confirmé qu’il a travaillé à renforcer cette partie de son anatomie. Rutley est en excellente forme et il a été hier le demi qui s’est le plus illustré. J’avoue cependant que j’ai très peu regardé Hampton.
Dans les pratiques suivantes, les unités étaient plus complètes. Il n’y avait pas de ligne défensive comme tel, mais présence des secondeurs, des demis défensifs, des quarts, receveurs et demis offensifs. Les jeux pratiqués étaient essentiellement des jeux de passe. La prise de décision et la précision des passes pouvaient être bien testées à cette occasion. Dans cet exercice, les quarts-arrières les plus efficaces ont été dans l’ordre Glenn, Cato, Bridge, Adams, Boyd, Djan, Burko et Underdahl. Davidson s’est illustré à quelques occasions gagnant ses confrontations et forçant le quart à lui envoyer le ballon. Les meilleures couvertures sont venues de Parker, du petit nouveau #2 et de Lue. Victor Hampton a été mis à rude épreuve. Ce gars devra s’ajuster au tempo de la LCF.

Lors des pratiques avec les unités complètes, on a pu mieux apprécier la prise de décision des quarts-arrières. Glenn avait vraiment le dessus décidant de ses jeux souvent dans les 2 premières secondes du jeu. Lewis s’est illustré en attrapant plusieurs ballons avec trois ou quatre joueurs autour de lui. Logan a encore fait son cabotin en portant le ballon exagérément loin à l’occasion de ses tracés. Je ne sais pas de qui, mais j’ai entendu un « Run, Forrest! Run! ». Rutley a été le meilleur sur les jeux au sol et les passes voilées aux demis. Cato a été plus décisif que Bridge, Adams et Boyd, mais Adams m’a impressionné pour un gars qui n’a jamais joué dans cette ligue. Boyd a aussi bien fait, mais un peu moins qu’Adams. On a aimé Cato l’an dernier et je crois qu’on va tout autant aimer Adams lorsque viendra sa chance. Honnêtement, le jeune a beaucoup de potentiel. Chez les receveurs, Green, Carter et Louks se sont illustrés. On a vu de beaux jeux de course avec Davidson et Giguère. Ce dernier s’est également illustré sur des tracés intérieurs, mais pas autant que Lewis à ce chapitre. On a surtout vu Blake et Isles s’acquitter du poste de garde à gauche, mais rien ne dit que Ruby n’aura pas sa chance dans les jours qui viennent. Blake n’avait pas l’air dépaysé et il a été celui des deux qui me semblait le plus prêt. Je l’ai entendu dire à quelqu’un qu’on lui avait demandé de ses préparer tant pour le rôle de garde que pour celui de bloqueur à gauche. Venable s’est illustré en étant souvent le premier sur le porteur du ballon.

Lors de la pratique des botteurs, j’ai cru remarquer que Graves s’était amélioré sur les dégagements. Il a notamment fait un botté qui a voyagé une cinquantaine de verges avant de bondir et sortir du terrain le long des côtés à peu près à la ligne de 3. Un magnifique botté! Bede a continué à botter aussi haut que loin, c’est-à-dire entre 50 et 60 verges à chaque botté. Aucun de lui ni de Graves n’a pratiqué de placement ni de botté d’envoi.

Après l’entraînement, j’ai pu avoir quelques discussions intéressantes. Rakeem Cato est conscient qu’il a de la compétition cette saison, mais il dit que c’est juste bon pour tout le monde. Il a dit que la compétition rendait tout le monde meilleur, et qu’à la fin, c’était les entraîneurs qui choisiraient. Il n’a de contrôle que sur ce qu’il peut livrer sur le terrain, aussi c’est la seule chose sur laquelle il va se concentrer. Stefan Logan a dit que Kavis Reed était le meilleur entraîneur d’unités spéciales à l’avoir entraîné. Il précise que coach Reed rend les choses très claires et est très interactif avec ses joueurs quand vient le temps d’établir les stratégies. Je lui ai parlé de la déficience des schémas de blocage chez les Alouettes de 2010 à 2014, en lui soulignant l’amélioration logarithmique survenue en 2015. Il a dit que cette amélioration était beaucoup l’œuvre de Reed qui est un excellent enseignant et un gars qui a un leadership très positif. Reed est très content d’être avec les Alouettes. Il m’a parlé de sa fille qui vient d’avoir 16 ans, et qu’il la voyait encore petite alors qu’elle est à quelques années de peut-être quitter le foyer. Je lui ai dit de ne pas penser à ça mais seulement de profiter au maximum des moments qu’il a avec elle. Il m’a demandé si j’avais des enfants et je les lui ai pointés. Il m’a dit qu’un jour, ils partiraient eux-aussi. Je lui ai montré mon plus vieux avec son chandail de Parker, en lui disant qu’il passait l’année scolaire en-dehors de la maison depuis 4 ans déjà. Il m’a dit qu’il se rappellerait de ça et qu’il profiterait bien de ses moments avec sa fille.

Glenn est très enthousiaste. Il adore le nouveau livre de jeux et la façon dont Calvillo explique le rôle de chacun dans ces jeux. Il donne une importance égale à chaque position et précise pourquoi tel joueur doit être à tel endroit, pour le premier niveau du jeu, le deuxième, le troisième. Il dit qu'il est très clair dans ses explications et que les jeux qui sont conçus offrent beaucoup de possibilités. Il apprécie le groupe de receveurs qu'il a avec lui et croit que Sutton et Rutley pourraient quand même avoir d'excellentes saisons même si le jeu aérien de l'équipe devrait s'améliorer passablement. Je lui ai donc dit qu'il croyait qu'il avait dans les main un livre qui permettrait à l'attaque de rester plus longtemps sur le terrain. Il m'a dit que c'était ça. Le travail a été bien fait. Venant d'un gars comme Glenn qui a eu beaucoup de coordonnateurs offensifs, c'est un bel endossement pour Calvillo.

Green est beaucoup plus positif que l’an dernier. Il est très enthousiaste à propos des receveurs au sein de l’équipe et du nouveau cahier de jeux. Il dit que cette attaque est résolument plus une attaque de la LCF et qu’on devrait voir une sérieuse amélioration cette saison. Il apprécie beaucoup Chapdelaine et sent l’expérience en lui qui manquait à Calvillo l’an dernier. Il aime la dynamique qui s’est installée entre les entraîneurs de l’attaque et sent que les choses évoluent mieux que l’an dernier. Manifestement, Green est un type de receveur plus cérébral que Carter. Dominic Ellis a quitté le terrain un pied déchaussé. Il semblerait qu’il se soit fait solidement marcher sur les orteils et il ne pouvait plus supporter son soulier, pas même son bas. Tajh Boyd est très gentil. Il s’intéresse aux gens qui l’abordent et je le vois bien s’impliquer dans cette fondation en Caroline. C’est un type avenant avec qui le contact est facile.

Popp est content de l’équipe en place. Il trouve qu’il y a beaucoup de profondeur et que la dynamique est très bonne. Je lui ai demandé comment il trouvait ça de travailler avec au moins 3 gars qui pourraient aspirer à son poste d’entraîneur-chef. Il a ri et a dit que s’il se trouvait que ces gars pourraient être d’éventuels candidats à sa succession, qu’il était chanceux d’avoir déjà autant de candidats potentiels de qualité. Il a encore parfois le tournis, mais ce n’est pas une labyrinthite qui le provoque…

Michael Klassen a perdu du volume mais gagné du poids. C’était mon impression mais il me l’a confirmée. C’est un bon gars. Il a ri quand je lui ai dit que ses adversaires verraient avec soulagement Martin s’amener en relève de lui… Nicolas Boulay a été très sollicité par les supporteurs et il n’a fait aucune allusion à sa situation contractuelle. Il souhaite garder sa place au sein de l’équipe et compte travailler fort pour y parvenir. Je crois qu’il a saisi le côté affaires de sa situation et qu’il entend y répondre sur le terrain.

Ce sont pour l’instant les éléments marquants de cette journée. D’autres me reviendront peut-être en mémoire je vous en ferai part à ce moment-là.
Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
LeStaf
Joueur Etoiles - All-Star
 
Posts: 1024
Joined: 30 Aug 2010 15:15

Advertisement

Re: Permière journée du camp d'entraînement 2016

Postby LeStaf » 01 Jun 2016 11:17

Je m'en veux d'avoir passé sous silence la présence massive des ardents supporteurs que sont les Gars qui vivent. J'ai eu l'occasion de passer un bon moment avec les inoxydables supporteurs que sont Frank, Claude Martel, Mononc' Alain, Jean-Sébastien, Martin, et d'autres dont je ne me souviens plus des noms (oubli dont je me sens honteux! :( ).

J'ai aussi aperçu notre ami Ro1313 que différents aléas m'ont empêché de saluer. Salutations Richard!
Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
LeStaf
Joueur Etoiles - All-Star
 
Posts: 1024
Joined: 30 Aug 2010 15:15


Return to Alouettes Forum

Who is online

Registered users: Bing [Bot]

`
cron